Qu’est-ce que la vrillette du bois ?

Petit insecte xylophage vivant en colonies dans les structures en bois, la vrillette demeure encore assez méconnue. C’est pourtant un nuisible susceptible de provoquer des dégâts très importants dans de nombreux bâtiments, surtout si l’on tarde à prendre au sérieux son existence. Qu’est-ce que la vrillette du bois au juste, et quelles sont les conséquences possiblement très néfastes de sa présence dans vos maisons, appartements, studios, bureaux ou locaux commerciaux? Rattus vous apporte une réponse claire à cette interrogation.

Qu’est-ce que la vrillette du bois ? Les caractéristiques d’un dangereux nuisible

Pour bien imaginer ce qu’est la vrillette du bois, il convient d’abord de préciser que c’est un insecte xylophage, c’est-à-dire qu’elle se nourrit de bois, à l’instar des termites ou des capricornes de maison. Vous comprendrez dès lors que sa prolifération représente une source potentielle de détériorations très sérieuses dans une maison, et qu’il est forcément conseillé de s’en débarrasser le plus vite possible, par exemple afin d’éviter de voir les structures de type charpentes considérablement fragilisées.

Les différents types de vrillettes du bois

La vrillette est un insecte coléoptère de la famille des anobiidae qui se répartit en 3 grandes catégories:

  • la vrillette du bois,
  • la vrillette des bibliothèques,
  • la vrillette du pain.

C’est ici la vrillette du bois qui nous intéresse. Elle est elle-même catégorisée en deux grands types: la petite et la grosse vrillette.

Quelles sont ses principales caractéristiques?

Si la femelle vrillette est plus claire et plus grosse que le mâle, toutes les vrillettes possèdent grosso modo les mêmes caractéristiques à leurs divers stades de développement, à savoir:

  • œuf: de couleur blanc laiteux, il est quasiment microscopique et mesure de 0,4 à 0,6mm ;
  • larve: de couleur blanc jaunâtre, elle mesure de 5 à 10 mm et est recouverte de petits poils ;
  • insecte adulte: de couleur rouge à brun noir, il mesure de 2 à 8 mmm. Son corps est allongé, il possède des élytres recouverts de poils, des antennes assez longues, 1 paire de mandibules et 3 paires de pattes.

Petite et grosse vrillettes du bois

La grosse vrillette du bois, de son nom scientifique Xestobium rufovillosum, mesure de 5 à 7 mm. Sa couleur brun foncé présente un aspect marbré. Elle creuse dans le bois des trous de sortie circulaire de 2 à 4 mm. Également appelée « horloge de la mort », elle émet des tapotements contre le bois lors de sa parade nuptiale. Ces bruits secs et répétitifs sont audibles pendant la nuit.

La petite vrillette du bois, ou Anobium punctatum, mesure de 3 à 5 mm. Elle est de couleur brune et comporte des ponctuations au niveau des élytres. Les trous de sortie qu'elle creuse dans le bois possèdent un diamètre variant de 1 à 3 mm.

Les cycles de vie de l’insecte

Les larves

C'est sous sa forme larvaire que la vrillette du bois vit le plus longtemps et qu'elle a besoin de s'alimenter constamment. La petite vrillette demeure à l'état de larve entre 1 et 4 ans, la grande vrillette peut porter cette période jusqu’à 9 à 10 ans! 

Les larves vrillettes se nourrissent en forant le bois pour en absorber la cellulose. Les trous creusés sont minuscules, mais forment à la longue des galeries qui se croisent et se recroisent, façonnant à terme un labyrinthe endommageant la solidité du matériau.

La durée de vie de la vrillette du bois dépend de plusieurs facteurs, dont les conditions dans lesquelles elle se développe, par exemple la nature du bois, le taux d’humidité, la température, la présence plus ou moins importante de champignons, etc.

Les adultes

Arrivée dans sa phase adulte, la vrillette du bois perce un nouveau trou dans le bois pour en sortir, juste avant l’été. Dès lors, elle ne se nourrit plus et se consacre exclusivement à la reproduction. Elle pond 20 à 200 œufs dans les interstices du bois. Sa durée de vie est courte : pas plus de 4 semaines.

Habitat et mode de vie 

La vrillette du bois élit domicile dans les charpentes, les poutres et les vieux meubles en bois. Elles préfèrent les types de bois tendres. 

La grosse vrillette est très présente dans le nord de l’Europe, notamment en Angleterre et aux Pays-Bas. Son atmosphère idéale présente un taux d’humidité situé autour des 10 à 25% et une température comprise entre 20 °C et 25 °C. 

La vrillette du bois est également observée partout en France, n’opérant aucune distinction entre les essences de bois feuillues et résineuses. Certaines régions sont néanmoins plus infestées que les autres. C’est le cas de la Bretagne, dont l’environnement humide favorise son implantation.

Les dangers représentés par la présence de cet insecte xylophage

La vrillette se nourrit de bois, ce qui ne signifie pas qu’elle y vit constamment. Elle fore des trous pour y entrer ou en sortir, les galeries représentant également l’endroit privilégié pour la ponte des femelles adultes.

Les dégâts provoqués par la vrillette du bois peuvent être très importants si les colonies sont d’envergure. Les vrillettes ne s’attaquent pas uniquement aux meubles et matières constituées de bois, elles se nourrissent aussi d’autres aliments, par exemple les livres, le papier ou encore les cartons.

Les signes de présence

Comment détecter la présence de vrillettes du bois dans votre maison ou vos locaux? Le premier signe qui doit vous interpeller est la constatation de petits trous formés à la surface du bois. L'observation de sciure lorsque l’on gratte superficiellement le bois est aussi caractéristique. Ces signes sont malheureusement parfois repérés assez tardivement, quand le mal est déjà conséquent. 

La présence de vrillettes du bois peut en effet demeurer insoupçonnée pendant de nombreux mois. Les larves savent se faire discrètes et les dommages causés durant leur phase de développement, plus ou moins longue comme explicité précédemment, peuvent être considérables. 

Attention les dégâts!

Les meubles anciens restent le lieu de villégiature favori des vrillettes du bois. Elles peuvent néanmoins être responsables de la destruction de parquets ou de charpentes.

Et, sur une longue durée, les dégâts provoqués par ce pourtant minuscule coléoptère est susceptible d’engendrer de grands désastres et tout simplement de remettre en cause l’intégrité des fondations ou de la charpente d’un habitat.

La vrillette du bois diminue considérablement le temps de vie des meubles en dévorant leur surface et en creusant des trous puis des galeries qui endommagent définitivement leur structure. Un traitement dédié à limiter les attaques et leur prolifération devra être envisagé.

Avec Rattus, faites appel à un expert de la lutte anti-nuisibles

La présence de vrillettes du bois dans votre maison ou appartement doit être prise très au sérieux. Cet insecte très nuisible est source de potentiels dégâts très importants et il convient de traiter le problème le plus rapidement possible.

Si des remèdes naturels existent, notamment dans la prévention de l’apparition des vrillettes du bois, nous vous recommandons fortement de solliciter les services d'un spécialiste de la lutte anti-nuisibles.

Avec Rattus, dératisateur et désinsectisateur à Paris et en Île-de-France, vous faites appel à des techniciens professionnels qui vont vous proposer un devis d’éradication sur-mesure et en toute transparence. Le traitement appliqué se montrera immédiatement efficace et préservera vos biens sur la durée.

N’hésitez pas à joindre nos équipes au numéro de téléphone suivant: 07.53.01.79.54

Parce que la désinsectisation est avant tout une affaire de pro!

Ils nous font aussi confiance