Pourquoi certains rats sont difficiles à éradiquer ?

Lutter contre les rongeurs n’est pas une activité facile.

Traitement anti nuisible

Pourquoi certains rats sont difficiles à éradiquer ?

Lutter contre les rongeurs n’est pas une activité facile. Les rats par exemple ont la faculté de se détourner des pièges et de se reproduire de manière prolifique. C’est d’autant problématique qu’ils causent des dégâts et peuvent transmettre de nombreux agents pathogènes car ils sont vecteurs de maladies graves.

Les professionnels de la dératisation vous le diront, certains rats sont difficiles à capturer.

Il arrive que des particuliers se désespèrent à l’idée de pouvoir s’en débarrasser malgré tous leurs efforts. A certains il leur a fallu plusieurs semaines pour en venir à bout même en utilisant des raticides puissants. Il existe des exemples où des particuliers ont dû, en désespoir de cause, fumiger leurs habitations pour obtenir des résultats définitifs.

Pourquoi certains rats sont si insaisissables ? Voici quelques recommandations susceptibles de vous aider à venir à bout de ces colonies de rats indésirables.

Chercher à capturer des rats est un défi. C’est vouloir tromperleur intelligence. Il est possible d’y parvenir à condition de faire preuved’une grande perspicacité et de beaucoup de patience. De nombreuses idées erronéescirculent sur le comportement des rats et la manière de les chasser. Cesmauvaises informations conduisent la plupart des particuliers à employer desmoyens qui ne sont pas adaptés aux circonstances. Par exemple, l’emploi dupoison n’est pas la panacée car il a des conséquences négatives.

Pour vraiment mettre un terme à une infestation de rats, ilest nécessaire de savoir au moins deux choses. Comment ils pénètrent dans votrehabitation et pourquoi vos pièges, qui ont fonctionné sur la grande partie dela colonie, ne fonctionnent sur les derniers récalcitrants.

Les rats, des mammifères très intelligents

Les rats qui ont survécu à votre campagne d’extermination sont plus intelligents que ceux qui y ont succombé. Ils ont su anticiper et se détourner de vos pièges. Même le fait de vaporiser du répulsif dans la maison ou l’appartement s’est soldé par un échec. Peut-être étaient-ils déjà accoutumés aux appâts et aux répulsifs que vous avez utilisés.

Il existe en outre un comportement chez ces rongeurs que les spécialistes nomment la « néophobie ». Il s’agit d’un réflexe de méfiance vis-à-vis de ce qui est nouveau. Cette méfiance, liée à l’instinct desurvie des rats, est plus ou moins développée d’un spécimen à un autre.

Comme toutes les espèces animales, les rats ont une longue expériencedes dangers. Dans l’histoire, leur espèce a été confrontée à toutes sortes deprédateurs comme les serpents, les chouettes, les effraies, les hiboux,les chats, etc. Cette expérience les a conduits à développer des réflexes deprudence face à quelque chose d’inconnu.

Au fil du temps, ils ont compensé certaines faiblesses parun flair surdéveloppé, une agilité extraordinaire, la capacité à bondir et àsauter de haut, à se déplacer rapidement. Même leur vision est supérieure à lanôtre… Il s’agit de s’exposer le moins de temps possible pour trouver sanourriture et de réagir le plus vite possible en cas de danger. Ainsi, toutnouvel espace, toute nouvelle odeur, toute nourriture inexplorée font l’objet d’unegrande suspicion de lmeur part.

Il faut savoir en outre que le comportement des rats est souventfonction de la nourriture qu’ils trouvent. Par exemple, ils sont plutôt enclinsà s’habituer à la même nourriture qui subvient à leurs besoins. Et ils sontcapables de survivre des mois avec une nourriture très frugale. Aussi, dès lorsqu’ils trouvent satisfaction dans leur source de nourriture, les appâts quevous leur proposez ne les intéresseront pas.

C’est une des raisons pour lesquelles vos nouveaux appâts nemarchent pas avec eux. Bien sûr il existe cependant d’autres raisons pour lesquelles votre stratégie dedératisation ne donne pas ses fruits. Mais ceci est une explication plausible.

Quelle stratégie adopter avec les rats insaisissables ?

Etant donné que vos efforts n’ont pas été totalementcouronnés du succès, peut-être avez-vous intérêt à changer de méthode. Vousavez besoin de réviser vos techniques et d’en adopter une qui soit imparable.Voici 10 techniques qui peuvent vous aider :

1.     Inspectez de nouveau votre habitation, de la cave au grenier

 

Lefait qu’il existe encore un, deux ou trois rats insaisissables dans votrehabitation montre que vous n’avez pas réussi à identifier tous les pointsd’entrée, les points de passage, les sources d’approvisionnement en nourriture(y compris l’eau) et/ou de nidification.

 

Avantd’élaborer un plan pour venir à bout de ces derniers spécimens, passez tout enrevue dans votre habitation. Vous devez partir à la découverte de la moindreouverture que vous avez manquée et du moindre indice évoquant leur présence.N’hésitez pas à inspectez de nouveau les tuyaux et les canalisations, le pieddes murs et les cloisons. Munissez-vous d’une lampe puissante ou frontale.Essayez de trouver les trous à rats que vous avez pu ignorer. Vous allez lessceller complètement. Essayez de trouver les nids et les terriers dans la courou le jardin.

2.     Utilisez de la poudre pour pister les rats

Pour parvenir à suivre les rats à la trace dans leursdéplacements, répandez par terre de la farine ou du Talc. La poudre révélera àpartir du lendemain les traces de leurs pattes. Appliquez cette poudre dans leszones où vous soupçonnez la présence d’une forte activité.

Vous pouvez aussi répandre la poudre le long des plinthes,devant les trous à rats que vous avez découverts et dans d'autres endroits queles rats peuvent fréquenter. En principe cette manipulation se fait àl’intérieur, dans toutes les pièces et aussi dans le garage, le grenier, etc.

Un spécimen de rat.

3.     Utilisez une caméra vidéo

Pour mieux contrôler l’activité des rats pendant la nuit,rien de mieux qu’installer une ou plusieurs caméras vidéo avec l’option prisede vues en nocturne. L’idéal serait que ces caméras soient dotées d’un objectifgrand angle. Elles doivent être absolument silencieuses.

Les enregistrements vidéo peuvent révéler de nombreusesinformations utiles sur le comportement de ces spécimens. Ils pourront vousaider à préparer un plan d’attaque mieux adapté à la configuration des lieux.

4.     Eliminez toute source de nourriture

Vous allez revoir votre façon de protéger vos denréesalimentaires. Enlevez pour de bon et mettez à l’abri toute nourriture, ycompris celle réservée à vos animaux domestiques comme les graines pour lesoiseaux. Ne laissez même pas l’eau stagner dans le bassin de la fontaine dujardin.

Le principe consiste à éliminer toute ressource alimentaire,y compris la moindre miette dans votre cuisine. Cette politique de la« table rase » ne fera peut-être pas faire fuir tous les rats maiselle les incitera à se tourner par nécessité vers les nouveaux appâts que vousinstallerez. À moins qu’ils aillent se nourrir dans les poubelles de rues.

5.     Créez des appâts plus alléchants


Maintenant qu’il n’existe plus de source de nourriture accessible chez vous,attirez les rats avec vos propres appâts. Intéressez-vous de plus près à la naturede vos appâts. Les rats sont des animaux omnivores. Vous devez trouver commentles attirer sans éveiller leur méfiance innée. Essayez de présenter en guised’appât une nourriture plus appétissante. Vous pouvez essayer :

·       du beurre de cacahuètes

·       du poisson

·       de la viande

·       des céréales

·       des graines pour oiseaux

·       des escargots

·       des crevettes 

·       des bonbons sucrés

·       ou encore du chocolat 

·       du liquide comme de l’eau

 

AuxEtats-Unis, des personnes ont réussi à mettre un terme à l’invasion de rats enattachant des cafards à leur pièges. Soyez imaginatif en ce qui concerne lanature de ces appâts. Il n’y a pas de limite.

6.     Trompez leur méfiance

Avec le piège à rat il est recommandé de procéder en suivantdes degrés. Surtout en ce qui concerne des animaux particulièrement futés. Uneastuce consiste à déposer de la nourriture appétissante ici et là dans lesendroits fréquentés, sans utiliser de piège au début. L’idée est d’intéresservos rats récalcitrants à cette nouvelle nourriture puis à les y habituer en neleur faisant pas peur. Vous allez donc devoir être patient. En agissant ainsi,vous avez plus de chances de tromper leur méfiance. Ce n’est que dans undeuxième temps que vous allez piéger votre nourriture.

7.     Evaluez l’efficacité du piégeage

Vous devrez peut-être aussi envisager de changer de style depiège. Laissez tomber les appâts empoisonnés et privilégiez d’autres piègesmortels comme le piège à ressort en bois appelé aussi « tapette » oules pièges non mortels comme le grillage. Il existe aussi des pièges à glue etdes pièges électriques.

Veillez en outre à ne pas laisser l’odeur de vos mains survos pièges : manipulez-les avec des gants. Vous pouvez utiliser des piègesusagés à condition de ne pas les toucher avec vos mains. Sinon, achetez denouveaux pièges qui n’ont jamais servi. Sachez enfin que si l’appât estimportant, l'emplacement des pièges est également crucial.

8.     Maquillez vos pièges

Vous devriez déguiser vos pièges. Vous pouvez les camouflerdans carton vide rempli de sciure ou de sable, etc. Il suffira d’enfouir lespièges à rats sous la sciure dans différents cartons. Pour attirer les animaux,disposez des aliments par terre de façon à former un chemin qui les attire versvos pièges. Le principe consiste, encore une fois, à déjouer leur méfiance enles accoutumant à votre nourriture et en cachant vos pièges le plus longtempspossible.

9.     Mettez votre chat à contribution

 

Laplupart des chats ont un instinct de chasseur. Bien que ce ne soit pastout-à-fait garanti, essayez d’utiliser un chat dans votre stratégie de luttecontre les rats.

Un chat avec un rat mort.

1.     Faites appel à un chien renifleur

Dans les cas d’invasion de punaises de lits, les professionnels utilisent des chiens spécialement dressés pour détecter la présence de ces insectes. Il existe aussi des chiens renifleurs pour les rats. Ils sont capables de détecter les lieux de passage des rats et les endroits où ils nichent.

Aussitôt que vous aurez réussi à traiter votre infestation, il sera nécessaire de renouveler la désinfection des espaces et de procéder à un assainissement complet de votre habitation. Pour ce faire, il est déconseillé de passer l’aspirateur. Passez d’abord du désinfectant sur les sols, les tables, les portes, partout où cela est nécessaire.

Si vous êtes victime d’une invasion de rats dont vous neparvenez pas à vous débarrasser, vous pouvez faire appel à une entreprise de dératisation pour venir à bout du fléau. C’est le meilleur réflexe à avoir. Les dératiseurs appliquent des protocoles professionnels efficaces visant à prévenir la prolifération et à éliminer une infestation le plus rapidement possible.

Nous sommes à votre disposition pour une intervention rapide à Lesparre-Médoc et dans ses environs avec notre équipe chez Rattus.

Entreprise de dératisation.

Ils nous font aussi confiance