Comment savoir si on a des vrillettes de bois ?

Insecte xylophage dont les larves se nourrissent de bois, la vrillette représente potentiellement une source de sérieux dégâts lorsqu’elle envahit les charpentes des maisons et des bâtiments, de même que les meubles et autres structures en bois. Détecter sa présence permet bien souvent d’éviter le pire, même si cette opération n’est pas forcément évidente. Comment savoir alors si on a des vrillettes de bois dans son environnement immédiat? D’où viennent ces vrillettes ? Rattus vous éclaire sur ces différentes interrogations.

D’où viennent les vrillettes?

Il convient d’abord de savoir qu’il existe différents types de vrillettes, aux propriétés différentes. La petite et la grande vrillette sont les plus répandues. Vous découvrirez leurs caractéristiques sur cette page.

La petite vrillette

La petite vrillette de bois est présente en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud et en Asie du Nord. De manière générale, elle s’établit dans les aires de climat tempéré. 

En France, elle occupe tout le territoire, mais elle est surtout notoire dans l’Ouest et le Sud-Ouest du pays, là où les conditions climatiques sont plus favorables à son développement: cet insecte aime en effet particulièrement lez zones assez humides et les températures modérées. Sa présence est marquée durant plusieurs mois, de mai à septembre.

La vrillette de bois se déplace la plupart du temps en marchant, même si elle est capable de voler lorsque le temps est chaud et ensoleillé.

On peut la trouver dans la nature, notamment sur les arbres feuillus et les résineux, mais également dans les maisons où elle aime élire domicile : meubles, tableaux, sculptures, livres charpentes, planchers et pièces de menuiserie sont ses endroits préférés. Nous allons voir dans la deuxième partie de cet article comment savoir si on a des vrillettes de bois dans l’habitat.

La grande vrillette

La grande vrillette de bois existe dans divers endroits de la planète: en Amérique du Nord, en Afrique du Nord et partout en Europe. Elle est surtout remarquée en Angleterre et aux Pays-Bas où elle cause chaque année de nombreux dégâts.

Tout comme sa cousine petite vrillette, elle sort à partir des mois d’avril ou mai. On la trouve dans la nature, près des sources ou des troncs d’arbres morts, mais aussi en ville, dans des édifices comme les églises, les chapelles, les châteaux et les bâtiments d’envergure. Les maisons individuelles la séduisent également.

La grande vrillette de bois s’attaque surtout aux charpentes, vieux parquets, aux anciennes boiseries, aux escaliers et aux divers bois d’ouvrage (meubles anciens, tableaux d’art, etc.). Les bois tendres ont la préférence de ces deux variétés.

Comment savoir si on a des vrillettes de bois?

Détecter la présence de l’insecte: comment faire?

Les problèmes causés par les vrillettes sont dus aux larves qui creusent des galeries dans le bois afin de se nourrir. La durée de vie de ces larves varie de une à plusieurs années, tandis que l’insecte en lui-même, une fois la nymphe éclose, ne vit que quelques mois. À l’âge adulte, ces insectes sont particulièrement attirés par lumière du jour. Ils sont ainsi visibles sur les rideaux, près des vitres ou sur le rebord des fenêtres.

Comment savoir si on a des vrillettes? La présence des larves vrillettes est d’abord observable grâce aux trous qui apparaissent dans les meubles en bois. Ces petits trous assez réguliers doivent alerter, bien qu’ils soient en général identifiés quand l’insecte est parti.

Ce sont ces petits trous très nets de forme ronde ou ovale qui doivent retenir votre attention. Ils peuvent être localisés ou dispersés un peu partout et sont plus ou moins nombreux. Il faut savoir que les trous faits par les attaques de grandes vrillettes sont plus gros et présentent un diamètre de 3 à 4 mm contre 1 à 2 mm pour les petites vrillettes.

Trous et tunnels

Les vrillettes de bois adultes pondent leurs œufs dans les fissures et les trous du bois. Appelées vers à bois, les larves mangent lentement le bois en creusant leur terrier. Elles n’en sortiront qu’au bout de quelques mois, voire plusieurs années.

Comment savoir si on a des vrillettes de bois? En vérifiant la présence de sciure

Contrairement au termite, autre nuisible xylophage qui laisse derrière lui uniquement des traces de terre, la vrillette de bois est détectable par la présence d’une sciure assez fine (celle déposée par les fourmis lignicoles est plus grossière). Savoir si on a des vrillettes dans le bois des meubles ou la charpente de l’habitat est possible si l’on se fie aux indices suivants.

La couleur de la sciure

Une fois constatée la présence de sciure de bois abandonnée par la vrillette, il faut s’intéresser à la couleur.

Si la sciure est blanche et présente un aspect non grumeleux, il y a de grandes chances pour que l’infestation soit récente, ce qui signifie que des larves sont sûrement encore présentes à l’intérieur du meuble ou de la charpente.  

Par contre, si la couleur de la sciure vire davantage au jaune ou au marron sous forme de petites boules de 1 mmm de diamètre, les vers ont probablement disparu et l’infestation n’est sans doute plus active. 

Autres points à observer

Les dégâts visibles

Les dégâts provoqués par les grosses vrillettes sont principalement caractérisés par des trous de sortie de forme circulaire et de diamètre variant de 2 à 4 mm, comme expliqué précédemment. Ces trous dissimulent des galeries plus ou moins profondes et longues dont la section possède un diamètre identique à celui des trous observés en surface.

Comment savoir si on a des vrillettes de bois? Par un son suspect…

Pour les oreilles sensibles, un bruit caractéristique peut être identifié pendant la nuit, celui d’un bref claquement sec et répétitif à peine perceptible, mais hautement significatif. Il correspond à un geste de la grosse vrillette mâle, qui, pour attirer la femelle, tape sa tête contre le bois. Ce bruit sourd et inquiétant lui donne le surnom d'horloge de la mort.

Combattre les insectes xylophages avec Rattus

Attention aux dégâts!

Une fois que l’on sait si on a des vrillettes dans la maison, une seule solution s’impose: contacter au plus vite un désinsectiseur qui va rapidement poser un diagnostic sur la situation. 

Cette constatation n’est vraiment pas à prendre à la légère car les vrillettes de bois peuvent engendrer de nombreux et très importants dégâts. Les vrillettes de bois peuvent détériorer l'intérieur et l’extérieur d'une maison ou d'un bâtiment. Les trous et les tunnels dans les terrasses, les planchers, les meubles et les poutres de soutien endommagent les structures avec des conséquences parfois dramatiques, pouvant aller jusqu’à menacer la solidité des infrastructures et même provoquer l’effondrement des toitures.

Faites appel à Rattus!

Dans tous les cas, un spécialiste de la désinsectisation saura évaluer l’étendue de l’infestation et ses répercussions. Il vous proposera une solution adaptée à la situation.

N’hésitez pas à contacter les équipes de Rattus qui interviendront dans les plus brefs délais afin de vous soumettre un devis sur-mesure et totalement transparent. 

Rattus est une entreprise agréée de dératisation et de lutte contre les nuisibles. Ses techniciens hygiénistes se déplacent à Paris et sur l’ensemble de l’Île-de-France. 

N’hésitez pas à nous joindre au numéro de téléphone suivant: 07.53.01.79.54

Ils nous font aussi confiance