16 questions-réponses courantes sur les souris dans la maison

Le premier indice alarmant est de rencontrer une souris vivante ou de tomber sur une souris morte.

Traitement anti nuisible

16 questions-réponses courantes sur les souris dans la maison

1.     Comment savoir si vous avez des souris chez vous?

Le premier indice alarmant est de rencontrer une souris vivante ou de tomber sur une souris morte. Mais ce n’est pas le seul indice révélateur d’une infestation manifeste. Il y en a en effet d’autres :

·       Des marques de grignotage dans les sachets contenant des aliments et/ou dans le revêtement des câbles électriques; des trous au bas des murs au niveau des plinthes.

·       Des restes de nourriture ou des déchets d’emballage laissés sur place, notamment dans les endroits éloignés, dans les placards et les armoires, derrière les meubles ou peut-être même dans vos chaussures.

·       Des excréments, des traces d’urine, des poils.

·       Des restes de matériaux rongés, des morceaux deficelle, etc., laissés par terre dans les recoins ; ce sont en général destraces de nidification.

·       Une odeur fétide.

·       Des bruits étranges et furtifs la nuit, évoquant le grignotage.

·       Des traces de gras le long des plinthes ou de canalisations.

2.     Comment savoir si ce sont des souris ou des rats ?



La différence entre les souris et les rats est assez facile à faire. Les souris sont beaucoup plus petites que les rats. Une souris adulte mesure environ 20 cm de longueur, de la tête à la pointe de la queue. Quelleque soit leur espèce, les rats mesurent environ 35 à 40 cm de longueur, selon la longueur de la queue.

Il existe d’autres différence entre les souris et les rats :

Une souris pèse de 12 à 30 grammes. Elle peut être de couleur blanche, brune ou grise. Son museau est un peu triangulaire et porte de longues moustaches et elle a de grandes oreilles. Les souris ont une vie plutôt nocturne.

Le rat fait partie des rongeurs dont la taille est moyenne ou grande. Son poids est supérieur à celui des souris. Son pelage est de couleur blanche, grise, brune ou noire.

Il est souvent très malpropre car il traîne volontiers dans les endroits insalubres, raison pour laquelle il laisse derrière lui des traces de son passage lorsque sa fourrure frôle les murs et les tuyaux. Le museau du rat est plus émoussé que celui de la souris. Sa queue, contrairement à celle de la souris, est glabre et squameuse. Il a également une intense activité nocturne.

3.     Les souris sont-elles vraiment dangereuses ?

Comme les rats, les souris occasionnent souvent des dommages insoupçonnés dans les habitations. Elles aiment planter leurs incisives dans le revêtement des câbles électriques et les grignoter. Elles font cela pour entretenir leur dentition et cela les aide à s’orienter dans les lieux qu’elles colonisent.

Elles sont capables, avec leurs canines acérées, de rongerles tuyaux en plastique, les cloisons, le béton mou, le bois, le caoutchouc,les matériaux d’isolation, l'aluminium et même les conduites de gaz.

Leur comportement peut mettre en danger votre sécurité, à lamaison, dans l’atelier ou au bureau. Il arrive que des incendies soient provoquéspar des courts-circuits qui ont lieu à cause de fils électriques rongés par lessouris. Dans le monde agricole, ces rongeurs sont parfois responsables depannes de machines. Dans les entrepôts, les ateliers et les commerces, lespertes occasionnées peuvent vraiment être importantes.

4.     Les souris risquent-elles de transmettredes maladies ?

Elles peuvent être sources de maladies humaines car ellessont porteuses de bactéries. Les maladies comme l’hantavirus, la salmonellose etla listéria se transmettent à travers leur urine, leurs excréments, leur saliveet les déchets de toute sorte qu’elles utilisent pour créer leur nid. Cesmaladies pouvant être graves voire mortelles, il est recommandé de manipulerces animaux avec le plus grand soin lorsque vous en attrapez avec vos pièges. Enoutre elles peuvent contaminer les aliments et les rendre impropres à laconsommation.

Toiture et gouttière.

5.     Pourquoi ne voit-on pas les souris?

Les souris ont une vie essentiellement nocturne. Ellesfuient la lumière vive, bien qu’il arrive qu’on en voie dans la journée maisc’est rare. C’est le cas si elles sont dérangées ou si elles cherchent de lanourriture. Le fait de tomber sur une souris vivante ou morte dans la journéeindique généralement une infestation importante des lieux. Mais il existed’autres indices qui révèlent la présence cachée de souris : ce peut êtredu papier déchiqueté, des excréments, etc. Voyez la question 1.

6.     Comment les souris pénètrent-elles dansune maison?

Une souris est très souple et très agile. Son corps luipermet de se glisser dans des trous minuscules, si petits qu’ils peuvent nefaire que 6 ou 7 millimètres de diamètre ! Si cette ouverture estinsuffisante, elle n’hésitera pas à en ronger les bords. Les souris sontcapables d’escalader un mur en passant par une gouttière. Elles peuventégalement courir le long de canalisations, de tuyaux et même de filsélectriques. On en a vues qui sautaient de la branche d’un arbre pour atteindrele toit d’une maison.

7.     Que mangent les souris?

La plupart des souris sont omnivores, elles mangentquasiment de tout mais elles ont leurs préférences. Elles apprécientparticulièrement les graines, les fruits, les céréales et les baies. Ellesaiment aussi le chocolat. Elles sont attirées par les sacs qui contiennent desaliments. Mais si elles n’ont rien à se mettre sous la dent, elle grignoteront presquen’importe quoi. Elle s’introduisent souvent dans les poubelles à la recherche de nourriture. Elles peuvent survivre longtemps avec très peu de nourriture.

Souris en train de manger des graines.

8.     Combien de temps vivent les souris?

Cela dépend de leur mode de vie. Lorsqu’une souris sauvage ade l’eau et de la nourriture à sa disposition, elle peut vivre jusqu'à troisans.

9.     À quelle vitesse les souris sereproduisent-elles?

En une année, une souris femelle peut avoir 5 à 15 portées.Chaque portée ayant 5 à 12 souriceaux, elle peut donc donner naissance au moinsà 30 souriceaux, chiffre pouvant atteindre 180 petits chaque année. C’est diresi leur vitesse de propagation peut être importante.

10.     Que pouvez-vous faire pour vous débarrasser des souris dans votre maison?

Il existe différentes méthodes de décontamination commel’emploi de pièges, d’appâts, les solutions chimiques et le recours à un dératiseur professionnel. Certaines de ces méthodes peuvent être appliquéesdirectement par vous-même comme le piégeage. C’est une des méthodes les plusefficaces.

L’utilisation des pièges peut être effectuée de différentesfaçons : pièges mortels et ceux qui consistent à attraper les souris vivantes.Mais il existe la possibilité de seulement faire fuir les souris de votrehabitation.

Il suffit dans ce cas de se consacrer au rebouchage de tousles trous et interstices par lesquels elles sont susceptibles d’être entréeschez vous. Nous recommandons en fait de combiner plusieurs méthodes comme lepiégeage (mortel ou non) et la répulsion. Les pièges servent par ailleurs àdétecter si de nouvelles souris ont pénétré dans vos locaux une fois que avezachevé votre assainissement.

11.     Où devriez-vous mettre les pièges à souris?

Pour donner à vos pièges le maximum d’efficacité, il fautles placer là où les souris vivent et sont le plus actives. Cela veut dire quevos pièges doivent être positionnés dans les lieux de passage les plusfréquentés, dans les endroits où est entreposée la nourriture ainsi que dansceux où elles nichent.

La meilleure façon de déterminer ces endroits est de procéder à une inspection minutieuse des lieux. Vous trouverez toutes sortes de pièges disponibles dans le commerce.

Piège à souris.

12.     Et si vos pièges ne fonctionnent pas?

Les souris sont des animaux intelligents et astucieux. Ellesdétectent facilement la présence des pièges. En outre, leur instinct de survieles conduit à se méfier de tout ce qui est nouveau dans leur environnement.

C’est pourquoi vous devez apprendre à les tromper. Il y aplusieurs erreurs à éviter : mettre trop d’appât sur un piège, laisserl’odeur de vos mains dessus, répartir les pièges au hasard…

13.     Les pièges à ultrasons sont-ils efficaces ?

Il ne s’agit pas vraiment de pièges mais de moyens derépulsion. Ils s’utilisent lorsque vous décidez d’adopter une stratégie nonmortelle consistant seulement à faire fuir les souris. La question del’efficacité de ce genre de dispositif fait depuis longtemps l’objet d’undébat. Certaines personnes en sont satisfaites mais si votre infestation estavancée, on peut douter de l’effet de cette stratégie.

14.     Quel est le meilleur appât pour les pièges à souris?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les poisons nesont pas recommandés. La raison est simple. Une souris empoisonnée risqued’aller mourir dans un endroit inaccessible. Son cadavre risque alorsd’empuantir la maison et d’attirer des insectes ce qui aggraverait lasituation.

Le beurre d’arachide est souvent l’appât le plus conseilléquoique d’autres appâts à base de graines et de céréales devraient aussi fairel’affaire. Il y a aussi le bacon, les aliments séchés, les bonbons… Ces appâts,comme leur nom l’indique, sont destinés à attirer les souris. C’est tout untravail. Ils doivent aussi être fermement attachés aux pièges.

15.     Est-il nécessaire de nettoyer la maison après un traitement ?

Comme les rats, les souris peuvent être porteuses de maladiesassociées aux bactéries et microbes de toute sorte. Il est donc fortement conseilléde désinfecter la maison de fond en comble. Pour cela, on se concentrerasurtout dans les endroits qu’elles fréquentaient le plus, les nids et les lieuxde passage. Là également où elles ont laissé leur urine et leurs excréments.

Il faut éviter d’aspirer ou de balayer les traces de saletélaissées par les souris. Au contraire, prévoyez d’utiliser de l’eau de Javelet/ou du désinfectant. On peut en pulvériser de manière minutieuse dans tousles endroits concernées. Portez des gants pour effectuer cette opérationd’assainissement. Vous devrez aussi certainement passer votre linge à lamachine. Quand vous aurez terminé, prenez soin de jeter tous les détritus dansun sac poubelle que vous fermerez hermétiquement.

16.     Comment prévenir une autre infestation ?

En ce qui concerne la prévention, sachez d’abord quec’est une étape cruciale pour empêcher les souris de recommencer à pénétrerdans votre habitation. Passez une nouvelle fois en revue tous les recoins devotre maison, à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’idéal serait de savoir par où passaient les souris pourentrer chez vous. Vous devrez boucher tous les interstices existants dans lesmurs ainsi que les petits trous présents au niveau des jointures entre les murset les canalisations, les câbles électriques, etc. Inspectez votre grenier, lesgouttières du toit, la cave…

Vous devrez en outre inspecter votre garage, la cour et lejardin et prendre des mesures là aussi pour limiter au maximum les risquesd’une nouvelle intrusion. Vous pouvez vous référer à notre liste d’inspectionpubliée dans notre article « Dératiseur à Bordeaux comment se débarrasser des rats » utilisable également pour les souris.

Si vous avez besoin de procéder à une dératisation de sourisprofessionnelle à Lège-Cap-Ferret ou dans les environs, contactez notre équipe chez Rattus. Elle mettra en œuvre un protocole éprouvé non seulement pour repousser cette invasion de souris mais aussi pour vous en débarrasser définitivement.

 

Entreprise de dératisation.

Ils nous font aussi confiance