Dératiseur à Bordeaux : comment se débarrasser des rats

Dératiseur à Bordeaux : comment se débarrasser des rats

Date :

 

Vous envisagez de faire appel à un dératiseur à Bordeaux ? En se rendant chez vous, ce professionnel commencera par poser un diagnostic contre les souris et les rats. L’état des lieux qu’il dressera lui permettra d’envisager avec vous la stratégie de dératisation susceptible de résoudre votre problème de nuisible. 

Le protocole de dératisation qu’il utilisera dépendra d’une part de la gravité de l’infestation dont vous êtes victime et d’autre part de la configuration de vos lieux d’habitation. Ce protocole visera généralement 3 objectifs essentiels : 

  • 1. l'assainissement des locaux 
  • 2. l'élimination des rongeurs 
  • 3. et la prévention d’une nouvelle infestation. 

L'assainissement consiste à éliminer les sources de nourriture et d'eau dont ont besoin les rats pour survivre. Le bon déroulement de cette première étape aidera à renforcer le processus de prévention. Quant aux méthodes d'élimination des rats, elles diffèrent en fonction de vos besoins, de la nature des locaux, des particularités de l’infestation et de son importance.  

Essayons de voir quelques-unes des méthodes de dératisation actuellement en usage pour lutter contre les nuisibles. 

 

1. L'assainissement des locaux 

Les rats sont attirés à la fois par la présence de nourriture et d’eau, deux ingrédients qui leur sont indispensables pour croître et se reproduire. Mais un autre facteur est propice à l’installation de ces rongeurs dans un endroit particulier : la possibilité de nicher dans des lieux qui leur paraissent sans danger. 

De cela découle un ensemble de mesures à mettre en application le plus tôt possible pour réduire l’infestation.  

En attendant l’arrivée d’un dératiseur de Bordeaux afin de stopper l'invasion, sachez que vous pouvez effectuer un certain nombre de gestes qui vous aideront à réduire la population des rats.  

En voici des exemples : 

  • Eviter de laisser les aliments à l’air libre, à l’intérieur de l’habitation ou à l’extérieur (cave, jardin, cellier, etc.). Il en est de même pour l’eau. 

  • Transférer tous les aliments entreposés dans des sacs en plastique ou en carton dans des récipients en métal fermés hermétiquement. Cela évitera que les emballages soient rongés. 

  • Faire de même avec les aliments pour les animaux de compagnie. 

  • Mettre de l’ordre dans les locaux d’habitation ; désencombrer les passages, couloirs, escaliers. Ramasser et ranger ce qui traîne comme le papier, le carton qui sont des ingrédients de prédilection pour la construction de nids 

  • Calfeutrer l’encadrement des portes  

  • Calfeutrer ou réparer les fenêtres endommagées. Combler les fissures entre les fenêtres et les murs de la maison ainsi que les espaces sous les portes 

  • Dans le jardin, éviter de laisser traîner l’herbe coupée et tout débris à proximité des murs 

  • Eviter de laisser sur place les fruits qui sont tombés des arbres, les stocker dans un endroit fermé hermétiquement 

  • Stocker le bois de chauffage à distance de l’habitation 

  • Elaguer les branches des arbres et les buissons pour couper tout accès possible à l’intérieur de l’habitation 

  • Sceller les trous et fissures dans les murs extérieurs de la maison 

  • Combler les interstices dans les conduites d'égout et les tuyaux de drainage 

  • Sceller les interstices des bouches d'aération  

  • Faire de même pour les gouttières  

  • etc. 

  • Enlever sont propre piège à rats

 

Ce plan d’action a pour but de limiter le plus possible l’intrusion des rongeurs et à prévenir de futures infestations.  

 

Le principe est de rechercher tous les moyens d’accès possibles des rats vers l’intérieur. Vous devriez vous mettre à la place de ces rongeurs et essayer d’imaginer par où ils pourraient passer pour pouvoir s’introduire dans vos locaux.  

 

Cette première étape étant faite, vous aurez progressé dans la préparation des lieux. Elle doit être menée à fond pour que l’étape suivante, l’élimination des rongeurs, se déroule avec succès. 

 

2. L’élimination des rats 

Il se peut qu’après avoir procédé à un assainissement complet des locaux, le professionnel que vous avez fait venir constate une amélioration de la situation. Cependant il n’est sans doute pas parvenu à une résolution complète du problème. Voyons alors quels outils il peut utiliser pour parvenir à l’élimination des rats à l’intérieur ou à proximité de chez vous. Ce sont des outils que vous pouvez utiliser vous-même en absence d’un professionnel. 

 

Les pièges à rats ou anti-souris 

Ils représentent une façon efficace et non toxique de lutter contre les rongeurs.  

Les pièges seront d’autant plus efficaces qu'ils seront placés aux endroits stratégiques tels que les lieux de passage des bestioles ainsi que leurs zones de nidification. Ces endroits sont parfois faciles à identifier car ils se signalent par la présence d’excréments, d’urine, de poils, etc. 

S’il est difficile de trouver avec précision les lieux de passage des rats, on peut disséminer un grand nombre de pièges dans divers endroits. Mais attention ! D’instinct ces rongeurs sont très méfiants et ils détectent avec une grande facilité la présence de pièges inhabituels. Il faudra donc être astucieux. 

Les pièges s’utilisent aussi bien l'intérieur qu’à l'extérieur, autour de l’habitation, sur la terrasse, le balcon, dans le couloir, le grenier, la cave, etc. Ils ne nécessitent pas de recours aux poisons.  

L’avantage des pièges est de permettre de vérifier si la stratégie de dératisation fonctionne. Un autre avantage des pièges à rat est de pouvoir libérer le piège du cadavre du rat et ainsi d’éviter toute infestation par des insectes attirés par les carcasses en décomposition. 

Voici les différents types de pièges qu’un dératiseur à Bordeaux peut utiliser : 

 

Les pièges électriques  

Normalement destinés à un usage professionnel, ils peuvent se montrer efficaces même lorsqu’ils sont utilisés par des particuliers. Ce genre de piège fonctionne sur batterie. Il comporte un système d’électrocution et certains modèles sont équipés d’une trappe destinée à recueillir le cadavre du rat dans un bac anti-microbes.

 

 

 

 

Les pièges à pression  

C’est la version modernisée de la vieille « tapette à rongeur ». Le mécanisme peut être en bois, en acier, en polystyrène ou en plastique. Il est équipé d’un puissant ressort en charnière qui se rabat sur le rat qui a été attiré par un appât accroché au piège. Le rat est tué instantanément. 

L’avantage d’un tel piège est qu’il est lui aussi réutilisable et facile à nettoyer. Certains modèles ne laissent pas de mauvaises odeurs. 

Pour attirer les rats vers ces pièges, on peut y placer des substances alimentaires qui dégagent un arôme puissant : bacon, thon en conserve, noix, beurre d'arachide, etc. Il faudra faire en sorte que les rongeurs ne puissent pas consommer l’appât sans être pris.

Les pièges à souris sont également utilisé par les techniciens en dératisation.

 

 

Les pièges à colle 

Ces pièges, souvent fabriqués en carton plat ou en plastique peu profond, sont enduits d'une colle à glu très puissante. Ils sont destinés à être fixés sur les sols et les murs et derrière les meubles, de préférence, comme les autres pièges, dans les lieux supposés de passage des rongeurs.  

Là aussi, on rendra ces pièges plus efficaces en y plaçant un appât. Comme pour n’importe quel piège, si l’on constate qu’il ne donne pas de résultat satisfaisant, il faut chercher d’autres endroits où les déposer. 

Le seul bémol avec ce type de pièges est la souffrance qu’il entraîne chez les rats et les souris qui sont condamnés à une lente agonie. Cette méthode pouvant être nocive, vous devrez faire très attention d’éviter que vos enfants et vos animaux de compagnie n’aient d’accident avec ce genre de piège. 

 

Les appâts de nidification  

C’est un moyen complémentaire pour éloigner les rats en complément d'un répulsif. S’il apparaît que les appâts que nous venons de citer ne donnent pas satisfaction, on peut les remplacer par des matériaux qu’utilisent habituellement les rats pour construire leur nid : boules de coton, morceaux de ficelle, de fil, de carton, de papier, de polystyrène… 

N’oubliez pas que, par instinct, les rats ont tendance à éviter tout ce qui est nouveau dans leur environnement. Ils ne s'approchent pas des appâts tant qu'ils ne se sentent pas en sécurité. Ainsi le succès des pièges utilisés dépendra de la manière dont on exploite le terrain et de la connaissance des habitudes de comportement des rats. 

 

Eviter les poisons dans les appâts 

Des particuliers n’hésitent pas à utiliser du poison pour appâts afin de se débarrasser définitivement des rats. Nous vous déconseillons de le faire. Lorsqu’un rat a ingéré une dose mortelle, il risque de disparaître dans un endroit inaccessible et d’y mourir. Vous auriez alors beaucoup de mal à retrouver son cadavre. De plus vous risqueriez d’être incommodé par son odeur particulièrement forte. En outre, vous pourriez avoir une infestation d'insectes attirés par le rat mort.  

Il faut noter aussi que le poison peut être dangereux pour les animaux domestiques, il faut donc utiliser des boîtes d'appâtages (piège à souris ou piège à rats) pour sécuriser le processus.

 

Appâts disponibles dans le commerce 

Les boutiques spécialisées et certains professionnels de la dératisation vendent des pièges et des appâts mortels prêts à l’emploi comme des appâts en céréales anti-rats. Conditionnés en sachets ou en boîtes, leur utilisation évite tout contact manuel avec le produit. 

Efficaces dès les premières ingestions, certains appâts se composent d’une substance anticoagulante. Les rongeurs meurent d’hémorragies internes quelques heures après l’ingestion et la mort survient en moyenne 4 à 10 jours plus tard. Mais, comme nous l’avons dit plus haut, l’inconvénient avec ce type d’appât est de rendre aléatoire l’endroit où les rongeurs iront mourir. Il se peut qu’ils retournent pour y succomber dans la zone de nidification qui est généralement difficile à déceler. 

Si vous-même envisagez d’utiliser ces diverses méthodes, lisez attentivement les indications imprimées sur l'étiquette du produit et son mode d’emploi. Vérifiez vos pièges ou vos appâts toutes les semaines. Renouvelez les appâts si, lors de votre ronde, vous constatez que la nourriture a été consommée.  

 

Les cages 

Ce dispositif mécanique permet cette fois d’attraper des rats vivants. Les cages sont de petites nasses métalliques en grillage galvanisé. Lorsqu’un rat est entré dans le piège parce qu’il a été attiré par un appât, son poids actionne un mécanisme qui referme la porte. Avec l’expérience, vous pourrez déterminer si cette méthode est efficace en cas d’infestation importante. 

Ce sytème de capture est très efficace pour capturer rapidement les rongeurs sans utiliser de raticide, vous pouvez également utiliser tout type de piège à rat.

 

 

 

Les capteurs électroniques  

Il s’agit d’une technique d’avant-garde dans la lutte contre les rongeurs. Ces capteurs avertissent le particulier aussitôt qu’ils détectent le passage des rats. Il est donc utile de les disposer aux emplacements susceptibles d’être fréquentés par les rongeurs. Ils peuvent également avertir l'équipe de lutte antiparasitaire que vous avez recrutée. L’avantage est de pouvoir contrôler en permanence le niveau d’infestation des locaux même à distance. En outre ce dispositif aide le professionnel à élaborer une stratégie adaptée à la situation réelle. 

 

Les ultrasons

Souvent utiliser par les entreprises agroalimentaires comme moyen de prévention contre les rats et les souris, ce type d'appareils est déconseillé par son manque d'efficacité, les rongeurs ressentent l'ultrason s'y adapte très facilement.

3. La prévention 

Comme nous l’avons vu au début de l’article, l’étape de la prévention est aussi importante que les deux premières étapes. Son échec signifie que vous subissant de nouveau une infestation. Les actions préventives consistent surtout à recourir aux méthodes exposées ci-dessus auxquelles vous pouvez ajouter la technique des répulsifs anti-rongeurs. 

Vous aimeriez en savoir plus sur les techniques employées par les dératiseurs à Bordeaux ? Demandez-nous conseil chez Rattus.

Nos experts répondront à toutes vos questions sur les taupes, les mulots ou tout autres petits rongeurs pour éradiquer vos problèmes de nuisibles.

Demandez dès maintenant un devis c'est gratuit


Votre message a bien été envoyé

Rattus
9 rue de Condé
33000 - Bordeaux
Disponibilité 24h sur 24
07 53 01 79 54