Dératisation Bordeaux : pourquoi les rats rentrent chez moi ?

Dératisation Bordeaux : pourquoi les rats rentrent chez moi ?

Date :

 

Une colonie de rats a décidé de s’installer à votre domicile ou dans vos locaux professionnels ? Avant de prendre les mesures qui s’imposent pour mettre un terme à cette infestation, nous vous invitons à mieux faire connaissance avec ces nuisibles. Le fait de mieux connaître leur comportement typique vous aidera à comprendre pourquoi les rats vous envahissent et ce que font les professionnels de la dératisation à Bordeaux lorsqu’ils interviennent chez vous. 

Dans cet article, nous allons surtout nous concentrer sur les rats, en sachant qu’une infestation avec ce type de rongeurs a une grande similitude avec celle occasionnée par les souris.

Vous pouvez consulter d'autres articles notre site internet sur les ultrasons, ou sur les animaux domestiques.

 

Les deux principales espèces de rats  

Il existe plus d’une cinquantaine d’espèces de rats dans le monde, mais celles que nous rencontrons le plus souvent dans nos contrées sont le rat brun également appelé rat d'égout, surmulot, rat de Norvège ou encore rat gris ; et le rat noir.  

Ces deux espèces de rongeur colonisent aussi bien les habitations que les lieux de travail comme les entrepôts, les ateliers, les immeubles de bureaux, les hôtels et les hôpitaux, etc., de même que les navires de commerce. 

 

Le rat noir (Rattus rattus) 

Doués d’une grande agilité, excellents grimpeurs, les rats noirs prolifèrent à peu près partout. Ils fréquentent en majorité les milieux urbains et ils sont connus des zones portuaires. Ils sont en effet attirés par les aliments, y compris les denrées contenues dans les cales et les cuisines de bord. Les cercles de métal que vous avez peut-être vus fixés sur les cordes d’amarrage des navires sont destinés à empêcher leur intrusion car ils sont capables de grimper sur tout sorte de support.  

Avec l’évolution de la navigation maritime, cependant, le rat noir est moins fréquent à bord des navires. Plus petit que le rat brun, il aime se répandre dans certains quartiers des villes, souvent les plus populaires, et dans n’importe quel type d’immeuble. 

 

 

Le rat brun (Rattus norvegicus)  

Cette autre espèce, également bien connue en France, est plutôt campagnarde. Ce mammifère vit souvent près du sol dans lequel il creuse des galeries, mais il lui arrive de grimper sur les murs et d’être très agile. Comme il est plus gros, sa voracité est plus importante que celle de son congénère, le rat noir. Mais il est aussi futé que lui. 

 

 

 

Les différentes caractéristiques qui vous aideront à distinguer le rat noir du rat brun : 

 

Rat noir 

Rat brun 

Aspect 

16 à 24 cm de long 

jusqu'à 40 cm de longueur 

Queue 

plus longue que la tête et le corps 

plus courte que la tête et le corps 

Poids 

150-200 g 

350-500 g 

Nez 

 

pointu 

Oreilles 

grandes 

petites 

Corps 

fin 

plus gros que le rat noir 

Cycle de vie 

5-10 petits par portée, 3-6 portées par an 

7-8 petits par portée, 3-6 portées par an 

Gestation 

3 semaines 

3 semaines 

Nourriture 

 

Surtout des fruits mous 

Surtout des céréales mais est omnivore 

 

15 g de nourriture et 15 ml d’eau par jour. 

30 g de nourriture et 60 ml d’eau par jour. 

 

 

 

Habitudes et comportement des rats  

Comme nous l’avons précisé dans un précédent article, la dentition des rats poursuit une croissance régulière tout au long de leur vie. Leurs incisives ont une particularité qui caractérise les rongeurs : elles sont très tranchantes ce qui leur donne la possibilité de ronger la plupart des matériaux de construction, comme le bois, le plastique, même les feuilles d’aluminium.  

Les rats sont sans cesse en train de ronger : un comportement permanent qui contribue à renouveler régulièrement l’ivoire de leurs dents, malgré l’usure qui découle de cette habitude. 

Les rats sont omnivores mais cela ne les empêche pas de préférer certains aliments à d’autres. En fait cela dépend de l’espèce avec laquelle nous avons affaire et de son habitat. En réalité, leur appétit est tel qu’ils sont capables d’absorber quotidiennement jusqu’à un tiers de leur poids corporel. 

En fonction de leur habitat, certains mangent presque n’importe quoi, surtout les rats qui vivent en milieu urbain. Ils peuvent manger de la viande, des déchets de chair animale et humaine, n’importe quels restes jetés dans les poubelles. Ceux qui vivent plus fréquemment dans les zones rurales comme les rats des champs, se nourrissent plutôt de ce qu’ils trouvent sur place : baies sauvages, graines, noix, etc. 

Autre caractéristique particulière des rats : ils ont une mauvaise vue. Ils compensent ce handicap grâce à un odorat très développé associé à une ouïe très fine et à un goût prononcé grâce au museau. Cela leur permet de détecter la nourriture à grande distance. 

 

Des animaux fouisseurs  

Ils sont en permanence en train de fouiner partout en se glissant dans la moindre anfractuosité ou canalisation. Ils sont capables de creuser des tunnels pour atteindre leur but. C’est grâce à leurs moustaches qu’ils estiment la grandeur d’un trou. Ils peuvent se faufiler dans une crevasse pas plus grosse que leur tête en tirant leur corps qui est très souple. 

Autre particularité utile à connaître : les rats ont peur du changement ! Cela veut dire que tout ce qui est nouveau dans leur environnement est interprété par eux comme une menace. Ils agiront avec une grande prudence dès lors qu’ils détectent une modification dans leur espace : piège, appât, nouvel agencement du sol, etc. Cela explique pourquoi ces rongeurs sont parfois difficile à attraper. Ce comportement doit être pris en considération pour qu’une intervention puisse réussir. En effet ils ont une aptitude à gérer les informations nouvelles et à en conserver instinctivement le souvenir dans leur mémoire. 

C’est une raison pour laquelle l’habileté de ces rongeurs à déjouer les pièges et à survivre ne doit pas être sous-estimée. Une stratégie de dératisation contre les rongeurs qui tient compte de leur intelligence instinctive aura plus de chances de réussir sur tout type de nuisible. 

 

 

Par où entrent les rats et les souris ? 

Particulièrement agiles, ces rongeurs sont capables de contourner pratiquement n’importe quel obstacle. 

Ils peuvent escalader les poteaux électriques et les murs de briques. Ils peuvent se laisser tomber d'une très grande hauteur sans se blesser. Ils peuvent effectuer des sauts d’un mètre sans élan. Ils peuvent sauter d’un toit de 3 mètres de hauteur. Ils savent nager et certaines espèces sont capables de progresser dans l’eau pendant plusieurs jours. Nombreux vivent surtout dans les égouts.  

Constamment à la recherche de nourriture, il n’est pas rare que des rats d'égout se fraient leur chemin vers l’intérieur d’une habitation en passant par la canalisation des toilettes. Il existe de nombreuses histoires où l’on a trouvé un rat dans sa salle de bains, surtout quand la maison est ancienne. 

Lorsque l’on entreprend une vérification des points de passage des rongeurs dans une habitation ou dans un local professionnel, voici ce qu’il faut vérifier de manière systématique : 

  • Les bouches d'aération cassées 

  • Les conduites d'égout  

  • Les fissures et les anfractuosités des murs 

  • L’espace sous les portes 

  • Les vitres cassées et les fenêtres ouvertes 

  • Les branches d’arbre surplombant les espaces clos 

  • Les gouttières 

  • Les fils électriques 

  • Les traces du pelage des mammifères

  • Les terriers où sont souvent cachées les femelles

  • Chaque terrier ou chaque nid, si vous trouver un nid de taupe, vérifiez le également

 

Est-il possible d’empêcher les rats de pénétrer chez moi ? 

La seule façon d’y parvenir de manière vraiment efficace est de leur couper l’accès à la nourriture. Et cela comprend l’accès à l’eau. C’est vraiment la meilleure solution que l’on a trouvée jusqu’ici pour lutter contre les nuisibles. 

Une fois cela fait, vous pouvez renforcer l’efficacité de cette action en exécutant le plan suivant consistant en 3 étapes supplémentaires : 

 

  • 1.Changer l’environnement dans lequel vivent les nuisibles
  • 2.Détruire leur nids, leur terriers
  • 3.Mettre en place des appâts professionnels 
  • 4.Boucher les trous pour limiter les dégâts

 

Les rats peuvent-ils m’attaquer ? 

C’est très rare qu’un rat s’en prenne à l’Homme. Si jamais il nous attaque, c’est qu’il se croit en danger parce que vous l’avez acculé dans ses retranchements. Par exemple vous avez réussi à le coincer et il ne lui reste aucune chance de s’échapper. Se sentant piégé, il peut alors vous mordre. C’est pourquoi il est préférable, pour éviter un tel risque, d’adopter un protocole de dératisation standard, éprouvé par les professionnels. 

 

 

Les rats et les souris sont-ils porteurs de maladies ? 

Les rats ont acquis une triste notoriété au fil de l’histoire. Dans le passé, ils ont été des vecteurs d’épidémies comme la peste bubonique, la fameuse peste noire. Ils peuvent encore aujourd’hui véhiculer des maladies mortelles. 

Ce sont surtout les puces et les poux qui ont contribué à propager ce genre d’épidémies. En se nourrissant du sang de leur hôtes, ces parasites des rats sont infectés par le bacille Yersinia pestis. Ils finissent par contracter le bacille mortel puis, en parasitant ensuite les hommes, transmettent les maladies. 

D’autre part, les déjections de ces rongeurs, leurs excréments et leur urine, contiennent des germes propices à diverses maladies transmissibles à l’Homme. Comme ils laissent leurs déjections partout où ils passent, la situation ne doit absolument pas être ignorée.  

 

Voici une liste de maladies que ces rongeurs risquent de transmettre à l’Homme : 

  • La leptospirose (maladie du rat) 

  • La salmonellose 

  • La méningite 

  • La jaunisse infectieuse 

  • La peste bubonique 

Par ailleurs, les rats peuvent transmettre des parasites comme les ténias (vers solitaires) et des virus comme les hantavirus (virus responsables de maladies pulmonaires ou de fièvres hémorragiques). 

Vous comprenez alors que tout ce qui est possible doit être fait pour désinfecter toutes les surfaces qui ont été contaminées par ces rongeurs et qui sont suspectées de l’être. C’est une des meilleures façons de réduire le risque de laisser se propager des bactéries ou des virus dans vos locaux.  

 

 

Les protocoles de traitement de dératisation à Bordeaux  

Les professionnels de la dératisation ont mis au point des protocoles efficaces destinés à se débarrasser des rats et des souris. Ces méthodes d’éradication ont également pour but de prévenir toute infestation. La nature de ces protocoles est généralement conçue pour réduire au maximum l’impact sur l’environnement. 

Par exemple, les approches destinées à exterminer ces ravageurs évitent de recourir à des produits chimiques. Mais il se peut que, dans certaines circonstances, ceux-ci soient indispensables. Cela dépend de la situation donnée, notamment de la gravité de l’infestation. 

En tout état de cause, un protocole d’intervention professionnel fait en général intervenir 4 étapes principales dans la dératisation :  

  • 1.l'inspection, 
  • 2.le contrôle (appâtage ou piégeage),  
  • 3.l'exclusion  
  • 4.et l'assainissement (rebouchage de trou, ou pose de grille d'obstruction)

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le comportement des rats et des souris, il doit vous être plus facile d’appréhender le problème avec un peu plus de sérénité pour stopper la prolifération ou l'invasion. Contactez-nous aujourd’hui chez Rattus.

Nous sommes spécialistes de la dératisation à Bordeaux et dans ses environs et sommes persuadés de pouvoir vous fournir une solution efficace contre les rats, les taupes, les prédateurs mais aussi les pigeons. 

Demandez dès maintenant un devis c'est gratuit


Votre message a bien été envoyé

Rattus
9 rue de Condé
33000 - Bordeaux
Disponibilité 24h sur 24
07 53 01 79 54